emoticone

L’année 2009 …

Après une sortie annulée pour cause d’un enneigement trop important en janvier, une vingtaine d’entre nous s’est retrouvé dimanche 22 février pour une balade aux alentours du lac du Guéry. Malgré le froid et un ciel plutôt bas, munis de bonnes chaussures et affrontant les chemins couverts de neige bien tassée, les tasmalous ont découvert le lac gelé, la sublime cascade et ses stalactites d’eau glacée, la rivière recouverte de ponts de neige…, le parcours de ce début d’année n’était pas complètement assuré mais cette balade terminée autour d’un petit pique-nique était une petite « remise en jambe » avant les prochaines sorties qui nous feront découvrir de nouveaux horizons….

Mars nous a mené jusqu’au village de Montpeyroux ses vieilles pierres et demeures dans l’air frais de ce début de printemps timide. Les tasmalous ont progressé doucement le long de ces 9kms de balade tranquille sur les chemins d’arkose, les rives forestières de l’Allier… et la remontée jusqu’au village pour finir autour d’un verre de l’amitié.

Comment dit’on déjà ??? en Avril ne découvre pas d’un fil ? Ce dimanche 26 avril a proposé une journée de pluie aux tasmalous qui se sont retrouvés seulement six pour affronter les chemins au départ de St Julien de Coppel qui arpentent jusqu’à la Chapelle Notre Dame de Roche, perchée sur un point de vue magnifique mais malheureusement limité ce jour là par les brumes envahissantes. Au bout de 2 heures de marche les tasmalous plus « qu’humides » ont biaisé le parcours pour rejoindre le point de départ se promettant de faire mieux à la prochaine sortie…

Et oui, on peut leur faire confiance, en mai les tasmalous ont vraiment fait mieux…. plus d’une vingtaine de randonneurs étaient de nouveau présents pour découvrir les environs de Teilhède sous un soleil enfin au rendez-vous. Merci à Clo de nous avoir fait  découvrir ces endroits magnifiques entre sapinières, sous bois, rivières et jolis paysages fleuris…. avant de nous accueillir pour partager un verre lors de notre casse croûte.

Arrive alors le 21 Juin signant le 1er jour de l’été… Les Tasmalous ont pris la direction d’Egliseneuve d’Entraigues pour en découvrir ses cascades et ruisseaux. Le soleil n’était pas tout à fait au rendez-vous mais la journée nous a joliment présenté les plateaux du Cezalier, le massif du Sancy, les Monts du Cantal… au détours des chemins, des pâturages, superbes montagnes à vaches (et taureaux qui nous ont parfois quelque peu inquiété…).

Enfin est arrivé ce premier week-end en gîte pour les tasmalous. Rendez-vous était pris les 12/13 et 14 juillet pour rejoindre le massif du Cantal. Le rassemblement des 11 Tasmalous dans la cité de Salers l’un des plus beau village de France annonçait déjà un week-end fabuleux. L’ascension du Puy Mary et ses 1787 mètres a donné un aperçu des difficultés à venir par les marcheurs… Le panorama vu depuis ce sommet, sur le massif du Cantal plus vaste strato-volcan d’Europe est ici merveilleux. Le 2ième jour les choses sérieuses débutaient avec la découverte de la vallée de Cheylade, le tour de la vallée par le GR400  proposait environ 22 kms de marche aux Tasmalous… Partis du gîte à environ 1050 mètres d’altitude, ils ont rejoint le plâteau de Serre à 1364m. puis le Pas de Peyrol (1589m) lieu dédié au pic nic du jour, avant de reprendre les chemins arpentants les Puy de la Tourte, Suc de la Blatte, Suc Gros puis de rejoindre la vallée de la Claux et le retour au gîte… Le 3ième jour les jambes lourdes ; les Tasmalous ont seulement trouvé la force de découvrir le village de Cheylade et de sa jolie église romane avant de se quitter après un dernier repas partagé au village…

Nul doute qu’il faudra renouveler l’expérience tant le bon esprit et la bonne humeur des Tasmalous étaient encore présents…

La fin de l’été et son mois d’Août a permis à quelques tasmalous de découvrir les environs de St Genès Champanelle, Chatrat au pied du Puy-de-Dôme et leurs jolis points de vue sur notre merveilleuse chaîne des Puys mais aussi sur des contrées plus lointaines comme la plaine de la limagne, le massif du Sancy…

Arrive alors l’automne… on pouvait craindre un refroidissement du temps ! mais non le soleil était encore au rendez-vous de ce 27 septembre pour nous accompagner sur les chemins aux alentours de Ceyrat en cette journée des virades de l’espoir à laquelle se sont associés la vingtaine de Tasmalous de retour sur les chemins boisés découvrant peu de vues dégagées mais restant toutefois sublimes…

En octobre, les tasmalous ont arpenté la chaîne des Puys du Pariou au pied du Puy de dôme, plusieurs vues sur le département se sont offertes à nous. Seulement 9 kms de balade mais déjà la chaîne nous a donné un aperçu de ces nombreux Puys : Pariou, cliersou, petit et grand Suchet, nid de la poule, petit et notre grand Puy de Dôme, Puy Balmet et puy de Côme se sont un peu découverts devant nos yeux…

Novembre a amené les tasmalous sur le chemin fais’art aux alentours du village de Chapdes Beaufort, malheureusement vous ne trouverez pas là de clichés car les appareils photos n’ont malheureusement pas suivi cette balade aux détours de ces étranges sculptures bordant des chemins encore très jolis…

Pour finir l’année les Tasmalous se sont retrouvés en décembre sur les chemins enneigés aux environs de Vic le comte, ancienne capitale des comtes d’Auvergne. Le vent froid, la neige, n’ont pas freinés les vaillants tasmalous aux détours des rues de la cité, puis les chemins arpentants les collines aux abords des ruisseaux, à l’orée des forêts. Nul doute que le repas organisé ce jour là pour fêter en un moment convivial cette fin d’année, a motivé les courageux marcheurs pou ne pas s’abandonner en ces conditions météo parfois un peu difficiles…

En route pour 2010…

emoticone